LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES

Caractéristique des polluants

En milieu urbain, le niveau de pollution est dépendant de nombreux facteurs (l’intensité du trafic, le type de revêtements, etc.). Les polluants présents peuvent être répertoriés en deux classes: les polluants sous forme particulaire et les polluants sous forme dissoute. Les polluants sous forme particulaire dont les Matières en suspension (MES) représentent une partie importante de la pollution des eaux de ruissellement. En effet, à l'échelle d'un bassin versant, les polluants véhiculés par temps de pluie (hydrocarbures, HAP's, métaux lourds, DCO, et dans de moindres proportions la DBO5, l'azote, etc.) sont en partie fixés sur les MES. De plus, une grande partie de cette pollution est associée aux particules fines inférieures à 100 microns. A titre indicatif, le tableau ci-dessous illustre les proportions moyennes des polluants présents dans les eaux de ruissellement sous forme dissoute et non dissoute.

Distribution des polluants 63

Selon la nature du bassin versant (routier, industriel, etc.), la concentration des différents polluants peut varier significativement et pourra également conduire à un risque de pollution accidentelle en hydrocarbures. Ceci est illustré par le tableau ci-dessous.

Activités / Paramètres MES
mg/l
DCO
mg/l
Hydrocarbures
µg/l 
HAP's
µg/l 
Plomb
µg/l
Zinc
µg/l
Quartier résidentiel 53 - 190 79 - 142 <200 - 500 2'819 - 3'718 12 - 56 92 - 170
Route d'accès ZI 540 - 590 156 - 177 200 - 1'200 5'024 - 13'473 79 - 100 700 - 1'100
Route à fort trafic 180 - 600 79 - 617 700 - 2'000 3'409 - 40'745 40 - 71 430 - 1'150
Parking bureaux 22 - 500 12 - 175 <100 - 1'100 460 - 12'479 <5 - 90 <50 - 530
Parking zone commerciale 45 - 242 93 - 395 <20 - 2'400 640 - 3'890 50 - 280 220 - 1'000

Tableau 1: Concentration des polluants selon la nature du bassin versant

De ce fait, l’utilisation d’un système de traitement adapté au cas (nature du bassin versant, hydraulique des canalisations, objectifs de rejet et le débit de traitement)  doit être étudiée.

Cette maîtrise des rejets par temps de pluie est encadrée par:

  • La Directive Cadre Européenne sur l'Eau qui définit un objectif clair : atteindre d'ici 2015 le "bon état" écologique et chimique de tous les milieux aquatiques naturels et de préserver ceux qui sont en très bon état.
  • Les exigences réglementaires définies par les conventions de rejet (directive STORM)

Pour ce faire, nous vous proposons différentes solutions techniques à savoir:

HAUT